Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/01/2019

Les femmes montent au créneau

                     

 

 

Cela se passe en Inde, au Kerala, où des millions de femmes ont formé, depuis le 1er janvier, un mur humain de 620 kilomètres de long pour protester contre l’interdiction qui leur est faite d’aller prier dans des temples. Il faut savoir en effet que la tradition indienne considère comme impures les femmes en âge d’avoir leurs règles et ce, malgré l’abolition de cet interdit par la Cour Suprême de l’Inde en octobre dernier. Depuis, des militants traditionnalistes bloquent l’accès du temple de Sabarimala. Néanmoins, ces jours-ci, trois femmes ont réussi à y entrer sous escorte policière.

Cela s’est passé à Paris et dans plusieurs villes françaises (Toulouse, Caen, Lyon, Dijon) dimanche 6 janvier. Des femmes, par centaines, ont organisé des défilés – d’où les hommes étaient exclus – pour soutenir les revendications des Gilets jaunes, mais sans la violence qui s’est encore déchaînée lors de ce 8eme week-end de mobilisation. Elles voulaient aussi rappeler qu’elles sont les premières à subir les restrictions budgétaires, tout en faisant un clin d’œil à la révolution françaises, quand les femmes du peuple ouvraient les cortèges pour aller tancer le roi.

Voici deux exemples, pris dans l’actualité récente, qui montrent l’importance des femmes dans le combat social et l’évolution des moeurs. Dans l’un et l’autre cas, elles manifestent pour plus d’égalité, de justice et de dignité dans un monde qui les leur dénie encore trop souvent. Ce féminisme-là, éclairé, généreux et solidaire se situe aux antipodes des mesquines exigences des féministes différentialistes qui copinent avec le pouvoir actuel. Faut-il dire que  nous le soutenons sans réserve ? Car il rappelle que les conditions de vie, un peu partout sur la planète, doivent sans relâche être améliorées, que les femmes ont en cela un rôle primordial à jouer. Un autre monde est possible et il ne se fera pas sans elles.    

 

Jacques LUCCHESI

17:57 Publié dans 19 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : femmes, inde, défilés, féminisme

Écrire un commentaire